L'enfer sous vos fenêtres
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 Chambre de Doggy, surveillant principal

Aller en bas 
AuteurMessage
Doggy Bermes

Doggy Bermes

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Où vous ne devriez pas y être
Date d'inscription : 08/10/2006

Chambre de Doggy, surveillant principal Empty
MessageSujet: Chambre de Doggy, surveillant principal   Chambre de Doggy, surveillant principal EmptyLun 9 Oct - 8:55

[Call Me]

Allongé sur son lit les mains croisés sur sa nuque, Doggy regardait le plafond décrépi d'un oeil morne. L'ensemble des rideaux de son appartement étaient tirés, et l'on aurait très bien pû croire que la nuit était tombée. Triplement faux ! Il n'était pas 22h du soir, mais bien 7h30 du matin. Le soleil s'était déjà levé depuis belle lurette, accompagné par le chant matinale d'un coq essoufflé.

Doggy décida enfin de se lever, et de se préparer pour cette autre journée de travail. Il penserait à demander une augmentation, depuis le temps qu'il louait ses services ici. La paye qu'il recevait tous les mois n'était pas très élevé selon lui, et celle de ses sous-fifres, n'en parlons pas ! ils réussissaient sûrement à survivre qu'avec le strict minimum. Pour lui, le strict minimum ne suffisait pas. Il avait besoin d'avoir quelque chose de nouveau à porter ou à voir. Depuis un certain temps, il avait tout vu, et la routine s'était déjà installée. Mais il constata avec indifférence la montée en puissance d'amours interdits entre Elles et les gardes. Amours passionnés et brefs, teintés de romantisme à l'eau de rose, et d'orphelines cocues (le contraire arrivait parfois).

"Heureusement qu'il y en a qui font leur boulot ici" marmonna-t-il entre ses dents, passant une main dans ses cheveux pour les ébourriffer. Torture, plaisir, passion. Les histoires s'enchaînaient, pour n'avoir qu'un seul but pour tous : pimenter leur petite vie si banale et ennuyante. Et puis, il ne les enviait guère. Bien au contraire, il considérait ces personnes comme des êtres faibles. Tout le monde y passait, aussi bien la haute hiérarchie que les orphelines. Lui dans tout ça jouait le personnage neutre, qui d'apparence ne ressentait rien pour personne, qui jouait le surveillant principal à l'affût des dernières news. En réalité, il était aussi frustré que les autres, à cause de sa malédiction et parce qu'inconsciemment, il s'en voulait de n'avoir plus de ... coeur ! Un trou béant à la place, où colère, jalousie et sentiments divers s'y déversaient pour y disparaître.

"Jean et T-shirt troué, le bon duo. On va croire que je suis le SDF du coin. Ha ! j'oubliais la clope au bec !"

Il se regarda une dernière fois dans la glace, son sourire de Joker placé au bon endroit. Il était fin prêt pour sa journée, où il espérait qu'une autre orpheline se soit perdue dans un endroit qu'il ne fallait pas, ou bien qu'il surprenne en flagrant délit deux gardes se prélassant dans le coin.

La clope au coin des lèvres et faisant craquer ses doigts, il sortit pépère, refermant la porte taguée derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Doggy, surveillant principal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'enfer des Anges :: Le Manoir :: Le premier étage :: Les Appartements Privés :: Le couloir-
Sauter vers: